Press

Le Petit Paumé 2018

Le Petit Paumé 2018

Mon/Jan/2018
Gault&Millau

Gault&Millau

Wed/Nov/2017
Guide Michelin 2017

Guide Michelin 2017

Thu/Aug/2017

Guide MICHELIN 2017

Cette adresse va enchanter les Lyonnais. Un couple franco-coréen ayant travaillé chez Daniel Boulud, à New York, vient d'ouvrir ce bistrot éloigné des quartiers touristiques. On y sert une excellente cuisine bourgeoise, dont le gallinacé est l'invité d'honneur : gâteau de foie blond, suprême de volaille de Bresse...
Le mot de l'inspecteur
Assiette MICHELIN : une cuisine de qualité.
Standing simple.

Le Petit Futé

Le Petit Futé

Tue/Aug/2017

Ce qu'il y a de bien à Lyon, c'est qu'à la fermeture d'une institution, le Saint-Florent dans ce cas, on imagine avec gourmandise ce qui va venir après. Et là, on n'a pas été déçus ! Que vous soyez un amoureux de la cuisine traditionnelle - un habitué du Saint-Florent, ambassade de la Bresse - ou d'une cuisine plus contemporaine - le 7e arrondissement de Lyon est le quartier de ces adresses actuelles -, vous tomberez sous le charme du Suprême. Derrière cette enseigne, le chef Grégory Stawowy - passé par les cuisines de Daniel Boulud (impliqué dans cette affaire) et d'Alain Ducasse, mazette ! - et son épouse Yun Young Lee. Bien sûr, le décor a été totalement repensé, exit les milliers de petits coqs - même s'il reste un des emblèmes du restaurant - et place à une belle salle épurée avec ses pierres apparentes. Les chefs, puisque le couple travaille de concert, préparent des plats traditionnels revisités avec beaucoup, mais alors beaucoup, de talent. Carte courte, trois entrées, trois plats et trois desserts, mais une vraie inspiration et des mariages surprenants pleins de bon sens : incontournable gâteau de foie blond, réduction de tomates et groseilles ou un pâté en croûte canard, foie gras, volaille et pickles de légumes. A suivre, une tête de veau panée, sauce ravigote, légumes du moment ou un suprême de volaille, crème de maïs, chorizo, pommes lyonnaises. Pain perdu aux fraises et basilic ou biscuit moelleux au chocolat, cerises et gingembre pour terminer en douceur. Carte des vins en harmonie et service parfait. Bon plan avec les plats du jour à 15 €. Effet "waouh" garanti pour une adresse qui pourrait vite s'inscrire parmi nos préférées.

Le Progrès

Le Progrès

Mon/Oct/2015

Le Saint-Florent de Philippe et Paule Zagonel, ce restaurant vous dit quelque chose ? Ils ont tenu cette affaire pendant une trentaine d’années et ils viennent de passer le flambeau à un chef expérimenté, Grégory Stawowy. Dans un nouvel univers épuré, où rayonnent les pierres apparentes, le chef perpétue l’âme de l’ambassade de la Bresse, en alliant cuisine de bistrot chic et gastronomie française.

Une cuisine ouverte pour une plus grande transparence culinaire
Aux fourneaux, Grégory Stawowy est aidé par son épouse Yun Young Lee et du jeune Hasan Haj, issu de l’institut Paul Bocuse. « J’ai fait réaliser une cuisine ouverte comme dans les brasseries et bistrots d’aujourd’hui. J’y tenais vraiment pour une plus grande transparence culinaire », affirme le professionnel. En hommage à ses prédécesseurs, spécialistes de la volaille de Bresse, Grégory Stawowy propose un menu dégustation que l’on recommande. L’entrée, c’est un excellent gâteau de foie blond de volaille (recette du jour), à la texture ultra-fine, qui révèle, en fin de bouche, une légère note de vinaigre de Xérès sublimant la réduction de tomates. Vous pourrez également déguster les bréchets (grenouille du pauvre) à la farine de gaude, ainsi que la volaille de Bresse, déclinée en deux façons : suprême et cuisse en civet.

...

Tribune de Lyon

Tribune de Lyon

Fri/Oct/2015

Il y avait du teasing dans la cuisine. L'ouverture de ce restaurant était attendue. En effet, le chef Grégory Stawowý a plus de pedigrees qu'un dalmatien de concours. Il s'est parachuté du haut de la Tour Eiffel (le Jules Verne d'Alain Ducasse) après être passé chez Pierre Gagnaire à Londres et avoir cuisiné sept ans auprès de Daniel Boulud à New York. Pour mémoire, Daniel Boulud est un chef lyonnais devenu star aux États-Unis.
Vaudou Boulud a pris des parts dans Le Suprême et a inauguré le restaurant, pas encore ouvert, devant un parterre de chefs lyonnais. D'où une certaine attente. Si Grégory Stawowý a choisi « Le Suprême », ce n'est pas parce qu'il pense avoir atteint les sommets, mais par hommage à son prédécesseur Philippe Zagonel, qui vouait un culte quasi vaudou à la volaille de Bresse. À la passation de pouvoir, ont été dénombrés 3500 objets dédiés au poulet, remisés au poulailler pour cause de décoration épurée (mais pas froide). Là où on aurait pu s'attendre à un cuisinier se sentant obligé de faire un festival de magie comme à Las Vegas, vu les antécédents, on est plutôt tombé sur une auberge contemporaine. Le menu dégustation se consacre au poulet de Bresse, détournant légèrement les classiques sans les heurter. ...

Stay updated( * )